Promenade magique en Forêt-en-Chambray

Publié le 8 Juillet 2015

« Forêt-en-Chambray » est le dernier né des parcours pédagogiques du Domaine de Chambray (27240 Gouville). Ce petit parcours (2 km) est jalonné de panneaux explicatifs de la faune et la flore environnante ainsi que de lutrins pédagogiques adaptés aux enfants à partir de 7 ans (roues à tourner, volets à soulever, totems…). Mais qu'en est-il des plus jeunes ? Ceux qui ne savent pas lire ? Ces parcours se montrent ils sans intérêt ?

L'idée m'est venue de tester « Forêt-en-Chambray » avec une petite fille de 3 ans. Bien qu'une partie du parcours soit accessible aux personnes à mobilité réduite (500 m), la poussette est à proscrire sur le reste du circuit.

Je présente la balade de la manière suivante : nous partons au domaine de Chambray où vit une princesse dans un beau château, au pied duquel coule une paisible rivière et nous allons nous aventurer dans sa forêt magique. Peut être rencontrerons nous farfadets, fées ou sorcières sur notre chemin …

La petite est emballée !

l'allée des Thuyas

l'allée des Thuyas

Grandes allées dégagées, petits sentiers herbeux, chemin sombre sous les conifères… Le circuit est varié. Nous découvrons les noms des arbres et des oiseaux, les empreintes d’animaux … Le long d’une allée, on aperçoit des champignons factices. La douceur du bois verni contraste avec la couleur rouge vif de cet Amanite géante. Soudain, la silhouette d’un sanglier apparait dans les hautes herbes. Immobile, il semble nous observer à son tour. Le cœur battant à tout rompre, nous n’osons plus bouger… Un regard circulaire et nous constatons que nous sommes encerclées : chevreuil, renard et blaireau sont également présents ! Quelques minutes nous suffisent à comprendre que, là encore, les esprits de la forêt nous jouent des tours ! Ces ombres sont des leurres.

Silhouette d'un sanglier

Silhouette d'un sanglier

Statue de bois
Statue de bois

Dans ce véritable labyrinthite végétal, attention à ne pas se perdre sinon, la sorcière de la forêt nous transforme en statue de bois ! Un pauvre bûcheron en a fait l'expérience !

Promenade magique en Forêt-en-Chambray

Une averse nous surprend (encore un mauvais sort de cette sorcière!) mais nous trouvons refuge abrités sous un arbre biscornu ! La chaleur se mêlant à l’humidité, l’odeur âcre de la forêt se manifeste. Nous poursuivons notre chemin, longeons le mur d'enceinte d'un domaine oublié et apercevons au loin la grille du château. Nous sommes sauvés !

Château de Chambray

Château de Chambray

Nous traversons de nouveau la route pour aller saluer la princesse de chambray dans son château. Nous frappons à sa porte, mais personne ne vient nous ouvrir… La grande statue du majestueux cervidé qui garde le domaine nous fait savoir que la princesse est en vacances, mais il l'informera de notre passage et nous autorise à nous promener sur le domaine. Nous allons donc visiter les dépendances et apercevons notamment le pressoir à cidre, cet élixir de pommes inventé pour le régal des rois normands !

Promenade magique en Forêt-en-Chambray

Enfin, nous rejoignons le parking en longeant une série de tableaux relatant la construction du domaine au fil des siècles. Un jeu de « cherches et trouves » s'impose : où est le chevalier qui entre dans le château ? Combien de vaches comptes-tu sur le dessin ? Et ce baron, si seulement il nous avait prêté son parapluie dans la forêt !

La balade est terminée. Une heure de promenade environ. La petite en a plein les mirettes. Et moi aussi !

 

Pour en savoir plus sur le parcours pédagogique de La Forêt-en-Chambray, cliquez ici.

Enfin, nous rejoignons le parking en longeant une série de tableaux relatant la construction du domaine au fil des siècles. Un jeu de « cherches et trouve » s'impose : où est le chevalier qui entre dans le château ? Combien de vaches comptes-tu sur le dessin ? Et ce baron, si seulement il nous avait prêté son parapluie dans la forêt !

La balade est terminée. Une heure de promenade environ. La petite en a plein les mirettes. Et moi aussi !

Enfin, nous rejoignons le parking en longeant une série de tableaux relatant la construction du domaine au fil des siècles. Un jeu de « cherches et trouve » s'impose : où est le chevalier qui entre dans le château ? Combien de vaches comptes-tu sur le dessin ? Et ce baron, si seulement il nous avait prêté son parapluie dans la forêt !

La balade est terminée. Une heure de promenade environ. La petite en a plein les mirettes. Et moi aussi !

Rédigé par Sophie

Publié dans #Randonnées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article